Top 3 des vêtements pour un homme musulman

Vous faites parties de ces hommes qui s’intéressent bien à la mode ? Vous êtes invité à une fête musulmane ou bien c’est pour un rendez-vous ? Découvrez ci-dessous des vêtements pour homme musulman très tendance qui vous permet de vous inspirer et trouver celui qui vous correspond le plus !

A la tête de liste : le Qamis

La Qamis, le favori des hommes musulmans, est une longue tunique qui prend sa fin près de la cheville. Pour plus d’informations sur les habilles et les préparatifs des fêtes, essayez ici !

En parallèle : Dénichez votre travail de rêve sur Phi Sante.

 Il faut savoir que ce vêtement est d’originaire d’arabe mais bien présent dans l’islam. Il s’agit d’une tenue traditionnelle des hommes d’Afrique du Nord, du Moyen-Orient et du Levant. Vous trouverez sur le marché, des modèles variés selon les régions et les tribus.

D’une manière générale, les hommes musulmans portent le Qamis pour prier. Mais la tenue est parfaite pour assister à toutes sortes de cérémonies. Le vêtement a été conçu pour couvrir les formes du corps.

Sujet a lire : Des vacances en famille Inoubliables sur le Yacht Basilic de Riva

Le Sarouel

C’est un modèle de pantalon que les hommes musulmans portent. Le Sarouel se caractérise par la couture traversant la zone de l’entrejambe. La couture appelée aussi « fourchure » est assez élargie. Tout dépend du goût de chacun mais certains choisissent un sarouel doté d’une fourchure plutôt prononcée. Comme avec toutes les tenues des hommes musulmans sur la pudeur, ce pantalon permet bien de couvrir les jambes. Le Sarouel se marie très bien avec un qamis, mais vous pourrez aussi trouver d’autre haut pour l’accompagner.

Et enfin, le Jabador

C’est un ensemble composé d’une tunique longue et d’un pantalon. Généralement le tissu et la couleur sont assortis. Il faut savoir qu’il y a un jabador marocain et un jabador algérien, bien que les coupes semblent similaires, chaque tenue se distingue l’un à l’autre.

Le jabador marocain se compose d’un pantalon, d’un gilet et d’une tunique. Cette façon de s’habiller est née depuis la naissance de l’ère de l’islamisation du Maroc : port de serwal (pantalon) accompagné de la badia (le gilet). Tandis que le jabador algérien est constitué d’un pantalon et d’une tunique, celui-ci se distingue par son couleur pastel :

  • blanc,
  • bleu, 
  • vert, 
  • beige, 
  • etc.